L' ostéopathie


QUELQUES REPÈRES


Cette approche thérapeutique trouve son origine à la fin du 19 ème siècle, grâce aux travaux du médecin américain Andrew Taylor Still.

Elle repose sur des techniques manuelles visant à la restauration de la mobilité des différentes structures de l'organisme en le libérant des tensions neuro-musculaires ou tissulaires inadaptées. Les troubles du système musculo-squelettique sont sa principale indication et les interventions se font en complément d'un suivi médical.

Les techniques ostéopathiques reposent sur une longue tradition de soins, de manipulations vertébrales et de mobilisations corporelles, auxquelles se sont rajoutées de nouveaux outils oou approches, qui se sont maintenant largement répendues sous des appelations extrêmement diverses.

Laissant derrière les techniques les plus anciennes, basées sur les manipulations vertébrales, le travail proposé au cabinet repose sur des mobilisations lentes et progressives, sur l'étirement des tissus (les fasciae) et l'utilisation des techniques dites viscérales et crâniennes. 

mains

Cette approche s'avère adaptée pour apréhender les troubles posturaux, les douleurs qui en sont la conséquence, mais aussi certains désordres fonctionnels qu'il est possible de corriger en intervenant sur le système neurovégétatif.

Au delà de leur intérêt pour dégager les tensions inadéquates du corps, ces techniques lentes, basées sur un contact physique respectueux, sont aussi le moyen d'aborder des aspects plus personnels. 

En effet, cette forme de travail permet d'être plus attentif au ressenti et au vécu émotionnel. De cette façon, en étant "en lien" avec son intériorité, son histoire avec ses difficultés, est-il possible de dégager des tensions émotionnelles porteuses de renouveau.

© Jean-Philippe Véron 2015