Les Thérapies Brèves


Les thérapies "brèves" reposent sur une méthode d'intervention concrète et pratique destinée à aider les personnes à résoudre les difficultés de vie auxquelles elles sont confrontées. 

PALO ALTO


L'histoire de ce courant thérapeutique remonte aux années 1950, à Palo Alto aux Etats Unis. Gregory Bateson y est à l'origine d'un important travail de réflexion sur le fonctionnement des systèmes et leur communication (basé sur les nouvelles donnes de la cybernétique et de l'étude des systèmes auto-régulés).

Plus tard, ces travaux trouvent leur développement dans l'étude des comportements humains jusqu'à la création du Mental Research Institute et du Centre de Thérapie Brève en 1967 (John WeaklandDonald JacksonPaul Watzlawick et Richard Fisch).

Le courant des approches systémiques choisit à l'époque ce terme de "thérapies brèves" pour se distinguer des psychothérapies traditionnelles qui focalisent leurs efforts sur la recherche de l'origine des difficultés psychologiques et qui ainsi prennent plus de temps à explorer les causes qu'à résoudre le problème ... !

50

Ces thérapies sont dites "brèves" parce qu'elles cherchent à soulager la souffrance psychologique le plus rapidement possible, en amenant chacun à faire des expériences nouvelles, à se positionner de façon différente dans le présent.

Sur la base d'une analyse des situations et des interactions avec l'environnement, l'enjeu est d'identifier les solutions qui se sont montrées inefficaces, de façon à les éviter, et à en trouver d'autres qui seront plus performantes.

Cette méthode de travail se focalise sur les difficultées vécues : la façon dont on est en relation avec son entourage, ses pensées, ses émotions ou son ressenti. Elle est particulièrement adaptée pour aborder les situations familiales, éducatives, de couple, tout autant que les difficultés personnelles.

C'est un mode d'intervention thérapeutique résolument tourné vers le changement.


© Jean-Philippe Véron 2015